Mieux que bio.
Le café de forêt protège la biodiversité.

On nous demande souvent si notre café est bio. Notre réponse: Mieux que ça! Le café pousse au milieu de son environnement naturel. Car la plante arabica est originaire des forêts montagneuses éthiopiennes.
Et parce que la forêt est si importante pour la variété des saveurs et donc aussi pour le prix du café, les agriculteurs protègent tout particulièrement la biodiversité naturelle. Un café pour la biodiversité !

Comment cela mieux que bio ?

Un café bio peut aussi provenir d’une plantation, pour laquelle la forêt tropicale a dû céder la place.
Notre café de forêt, au contraire, protège la biodiversité naturelle. Et parce que le café pousse là où il se sent le plus à l’aise, dans son environnement natal, il n’a besoin ni d’engrais chimiques, ni de pesticides ni d’irrigation supplémentaire.

Nature et habitants

Pour un café vraiment bon, il vous faut une forêt. Une forêt avec des grands arbres, qui peuvent donner aux caféiers la semi-ombre dont ont besoin ses cerises de café. Ce n’est qu’alors qu’elles auront suffisamment de temps pour développer leur potentiel gustatif. La récolte à la main en forêt est bien sûr beaucoup plus compliquée et chronophage qu’avec des machines sur une plantation, mais cela en vaut la peine : le café éthiopien est mondialement connu pour sa gamme aromatique et les petits agriculteurs en obtiennent un très bon prix de la part d’acheteurs internationaux comme nous. La protection de la forêt va donc de pair avec le développement économique de la région.